Années
REALISATIONS    
Quelques images
Septembre 2007 – Octobre 2008 Culture de la démocratie au Sud Kivu avec l’appui de NED USA Le projet a agi sur les jeunes vulnérables de la périphérie de Bukavu (site GAO Panzi)
La jeunesse représente l’avenir du peuple. Mais pour qu’elle soit porteuse de gages d’avenir, il est nécessaire qu’elle soit formée , initiée aux métiers et aux activités génératrices des revenus, formées à la démocratie, au leadership et qu’elle cesse d’être recrutée comme outils de violence.
C’est pourquoi GAO a réuni 300 jeunes scolarisés , non scolarisés et les marginaux (fender, sans emplois, jeunes filles victimes des violences sexuelles, toxicomanes… ) afin qu’ils soient outillés et formés à la culture de la paix et la démocratie afin de contribuer au développement socio économique de la province du Sud Kivu en traduisant leur force de destruction en force de construction de la paix.
Août 2008 – Mars 2009 Réalisation d’un documentaire sur les violences sexuelles perpétrées par les hommes en uniforme et autres miliciens en territoire de Walungu avec l’appui de WHYZE et IF PRODUCTIONS Hollande.
Le sud kivu a traversé une décennie de violences de tous genres : massacres, déplacement massif des populations, viols, pillages…
Les femmes ont été les plus affectées par ces exactions et sévices. Beaucoup d’entre elles ont gardé les stigmates des violences sexuelles et ont été longtemps traumatisées par divers sévices sexuels. Certains ménages ont été brisés à cause des conséquences des violences sexuelles.
Le documentaire a permis à certains auteurs des violences sexuelles de se repentir devant leurs victimes d’hier.
Aout 2008 – janvier 2010 Sensibilisation sur les violences sexuelles à travers les projections du documentaire « Briser le silence » dans le territoire de walungu avec l’appui du centre Lokolé/Search For Common Ground.
Cibles : jeunes et couples.
Le grand avantage de la sensibilisation à grande échelle est que les images parlent et donnent des messages forts et que cet outil peut atteindre les endroits les plus isolés et les plus touchés par les violences sexuelles. Les images du cinéma sont accompagnées par des débats.
C’est compte tenu de l’absence de l’électricité dans la plus grande partie du Congo et des défis d’atteindre un grand nombre des personnes que l’idée du cinéma mobile est née et développées en collaboration avec Whyze, Amnesty International et Search for Common Ground (SFCG).
Le cinéma est constitué du film principal et trois sous films, d’un moyen de transport, d’un écran, des baffles d’un projecteur, d’un groupe électrogène …
De janvier 2010 à ce jour Mise en place et accompagnement de 431 mutuelles de solidarité (MUSO) dans la province du Sud Kivu ( Kabare, Walungu, Kalehe, Uvira et Périphérie de Bukavu…)
De janvier 2013 à ce jour Formation des jeunes dans la consolidation de la paix au sud Kivu, en territoire d’Uvira Ouverture d’un espace jeune pour la paix à Uvira. Centre de formation pour les jeunes sur la paix et l‘entrepreneuriat à Uvira et à Bukavu.